Aller au contenu

Accueil

Bienvenue sur le site des Compagnons du barrage de l'Aigle.

Il est, pour toute existence, des lieux privilégiés dans le souvenir.

Singulier destin que celui de ce chantier qui a dû, longtemps, se taire

et travailler, se doutant qu’il était promu à un grand dessein,

Puis, brusquement passer du rêve à l’action

André Decelle

Il  y a 75 ans, des hommes et des femmes se rassemblent autour d'une Cité et se lancent dans la courageuse épopée de la création d'un mouvement de résistance et la construction d'un incroyable barrage.

Fin des années trente, début des années quarante, ces temps sont tourmentés. La guerre est là. L’ennemi envahit la France. Dans bien des lieux, l’espérance s’éteint.

Ici, un Barrage se construit. De jeunes hommes, conduits par André Decelle, qui deviendra le commandant Didier, sont parmi les premiers à refuser le joug de l’occupant. Ils constituent un groupe de maquisards, le développent et leur courage leur permet de jouer un rôle déterminant dans le regroupement des Maquis locaux puis dans la libération de l’Auvergne, et enfin de participer à la victoire finale.

L’intensité de ce que fût leur engagement les marque à jamais. Plus de quarante ans après, en 1985, ils ressentent le besoin de se retrouver dans une Association. Les disparus y tiennent la même place que les survivants.

Nous sommes leurs enfants. Beaucoup de nos anciens, hélas, nous ont quittés. Mais pour les avoir connus, malgré le silence qu’ils semblaient s’imposer sur leurs actes héroïques, nous avons appris ce que pouvait être le courage, la bravoure et le refus de la défaite.

Nous voulons continuer à porter haut les valeurs qui les animent et à honorer leur mémoire.

Avertissement :     Les termes employés dans les pages qui vont suivre : Ennemi, Allemand, Occupant etc… se rapportent à l'invasion Nazie.

Ils ne concernent en rien la Nation et le Peuple Allemand avec lequel nous nous félicitons d'entretenir une relation respectueuse et amicale.